Durant la 3ème AG des Gilets Jaune (6 janvier). Un petit groupe de personne s’est formé suite à un constat : débattre, échanger, créer, s’écouter, réfléchir et décider en groupe requiert un cadre, des règles, des connaissances communément partagé et accepté.
 
Le mouvement des Gilets Jaunes  est extrêmement diversifié, avec des personnes avec des expériences (passées ou présentes) dans des organisations : associations, syndicats ou partis politiques. Mais pour une très grande part des gens participant au mouvement c’est une première expérience de mobilisation et du coup beaucoup de savoirs et expériences manquent pour permettre de travailler, agir, créer, de manière coordonnées et sur le long terme sans s’épuiser (étant donné que le mouvement à vocation à durer).Pour éviter tout malentendu, le groupe de facilitation n’a pas pour but de former les gens aux méthodes des groupes précédemment cités, mais bel et bien avec de nouvelles méthodes qui ont fait leur preuves (par exemple dans le petit village de Saillans)
 
Mais ce manque de connaissances ou d’expérience n’est pas un problème, juste une contrainte. Et c’est la raison d’être de ce groupe : diffuser et former le maximum de personnes à des techniques d’intelligence collective/gouvernance partagée/démocratie participative (choisissez le terme qui vous plaît le plus, ils désignent tous le même genre de pratiques) pour que les commissions, les réunions, les discussions sur les ronds-points se passent dans les meilleurs conditions possible et que la maximum de choses se réalisent en utilisant le minimum d’énergie et d’huiles de coude.
 
Ces méthodes d’intelligence collective visent à faire travailler/créer ensemble le maximum de personnes et que le résultat obtenu soit validé par ces mêmes participants et se fasse au bénéfice du groupe tout entier.
 
Pour éviter toutes incompréhension, le groupe de facilitation ne gère pas l’organisation (réservation de salles, logistique,…).
 
Pour plus d’informations, vous pouvez retrouver des explications plus précises sur les sites suivant :
 
Infos brut :
 
Cas pratique:
 
 
Au démarrage, le groupe est divisé en 2 catégories : les personnes déjà formées ou très fortement sensibilisées aux méthodes d’intelligence collective et celles désireuses de les apprendre.
C’est pourquoi, dans un premier temps, ce groupe de facilitation agira sur deux axes simultanément : 
  1. former le maximum de personnes aux méthodes d’intelligence collectives
  1. aider les commissions ou autres groupes de travail à animer les réunions
Toutefois, ce groupe de facilitation a vocation à disparaitre une fois que les méthodes d’intelligence collective auront suffisamment été diffusées dans le mouvement et qu’un maximum de personnes ou groupes seront autonome pour gérer les réunions, les débats, les commissions et cela quelque soit l’endroit (ronds-points, AG,…)
 
Nous invitons les commissions ou groupes de travail à nous contacter via le formulaire suivant : https://framaforms.org/mise-en-contact-groupe-facilitation-gj-1547376094 ou via l’adresse suivante facilitation-gj-toulouse@framalistes.org afin que des facilitateurs·rices formé·e·s viennent aider à l’animation du groupe de travail, accompagné·e·s par des personnes encore en formation venant apprendre et pratiquer directement sur le terrain.
 
Pour les personnes souhaitant s’impliquer dans ce groupe vous pouvez intégrer la maillist en suivant ce lien : https://framalistes.org/sympa/subscribe/facilitation-gj-toulouse
Share This