Début de l’Assemblée (dite « appel de #Commercy) lien de l’appel : https://fr.scribd.com/…/Guide-de-l-Assemblee-des-Assemblees…

(nous ne sommes pas organisateurs, nous relayons les informations à l’appel de citoyens. Ceci n’est pas une incitation à y participer. Pas d’appel à la haine ni à la violence dans nos communiqués)

Compte Rendu Synthétique des observateurices envoyé-es par l’AG4
à l’Assemblée des Assemblées de Commercy,
les 26 et 27 janvier 2019

Une soixantaine de délégations mandatées étaient présentes, plus une vingtaine d’observateurices (comme nous). Les délégations étaient très diverses mais la majorité représentaient soit un rond-point rural (et donc tout le village), soit des assemblées comme la notre.

Les processus était très démocratiques et transparents, avec beaucoup d’écoute et de bienveillance, sans qu’aucune tête n’émerge jamais. Les organisateurices de Commercy faisaient très attention à ne pas s’imposer. Illes avaient prévu que tous les points discutés à l’assemblée des assemblée soient ensuite reposés aux assemblées pour validation plus tard, mais des délégations voulaient que quelque chose sorte quand même du week-end.

Une seule décision a alors été prise: lancer un appel commun. C’est l’appel que nous avons à adopter s’il nous convient, pour participer à sa diffusion et à sa légitimité. Globalement, sur les grands débats, c’était comme à Toulouse: beaucoup de mal à avancer sur les revendications, pas d’idées très claire sur la stratégie à suivre, mais la conviction unanime qu’il faut faire quelque chose du 5 février, renforcer le rapport de force par le nombre, les points fixes et les actions. Quant à l’organisation du mouvement, nous avons les mêmes principes (pas de chefs ni de représentant-es, démocratie directe, transparence) reste à savoir comment on les met en place. Beaucoup galèrent pour ça, nous sommes plutôt en avance malgré nos soucis.

Comme prévu, notre groupe a strictement tenu sa langue pendant tous ces débats. C’était très frustrant, mais l’avantage est que, n’étant pas impliqué-es nous avons d’autant mieux observé et pu critiquer ce qui se passait. En revanche, nous avons rencontré beaucoup d’autres mandatés avec qui nous avons pu avoir des discussions très intéressantes hors séance et pendant les ateliers du dimanche. Il faut dire que Toulouse était très attendue du fait de la force du mouvement. Tout ce monde a laissé les contacts et un réseaux horizontal des différentes assemblées est déjà en train de se créer en vue d’initiatives coordonnées sur tout le territoire. Reste à savoir, pour notre assemblée, comment nous allons nous en emparer.
Pour la suite, St Saint-Nazaire (qui occupe une maison du peuple) se propose d’accueillir la prochaine rencontre dans deux mois à peu près, ce qui laisse du temps pour avancer de notre côté et avoir un mandat  de Toulouse bien concerté si nous le souhaitons.

L’avis unanime de notre groupe est que ce processus mérite d’être suivi car il promet de la coordination sans prise de pouvoir, mais toutes les composantes du mouvement n’étaient pas là. Cette Assemblée des assemblées ne peut représenter l’ensemble du mouvement, mais de toute façon, ce n’est pas ce qu’elle cherche à faire.

Le voyage a coûté près de 700 Euros (mais ce ne sont pas les péages qui nous ont coûté cher!). Cet argent a été avancé par nous, mais nous n’avons pas les moyens et il est important que les décisions collectives soient financées collectivement, sinon, seul-es les riches peuvent participer. Nous faisons donc une cagnotte et demandons qu’au prochain blocage de péage, cette cagnotte puisse être alimentée à prix libre par les automobilistes à qui on offre le péage.

Liste des localités présentes: Biarritz, Mont de Marsan, Bordeaux, Pau, La Rochelle, Poitiers, Aurillac, Toulouse, Le Mas d’Azil, Perpignan, Béziers, Sète, Montpellier, Le Vigan, Marseille, Toulon, Cannes, Nice, Clermont-Ferrand, Saint-Étienne, Lyon, Annonay, Tain l’Hermitage, Valence, La Voulte sur Rhône, Crest, Die, Grenoble, Chambéry, Crolles, Montceau les Mines, Beaune, Nangy, Genève, Bourges, Besançon, Brest, Quimper, Saint-Brieuc, Fougères, Rennes, Redon, Lorient, Nantes, Saint-Nazaire, Angers, Tours, Le Mans, Caen, Le Havre, Rouen, Calais, Dunkerque, Lille, Haluin, Bruxelles, Amiens, Beauvais, Paris, La Courneuve, Meaux, Pantin, Montreuil, Rungis, Nemours, Ivry, Reims, Troyes, Dijon, Lure, Belfort, Épinal, Nancy, Bruyères, Colmar, Horbourg, Mulhouse, Remiremont, Strasbourg, Metz, Longuyon, Kanfen, Verdun, Jarny, Saint-Mihiel, Saint-Dizier, Troyes, Orléans, Commercy.