chers camarades
vous sentez comme moi le vent de panique?
ils n’ont plus la main, c’est nous qui l’avons.
Berthold Brecht a dit: « si le peuple vote contre le gouvernement, il faut dissoudre le peuple ». mais comment?
comme en 2005?
Chirac a voulu négliger le vote populaire contre l’UE.
depuis la situation s’est aggravée.
peu importe pour lui, il est au chômage. pas pour nous.
ces aggravations incessantes dégradent nos conditions de vie, pas celles de Chirac. il a beau jeu ce monsieur.
si t’appartient à une certaine caste, que tu gagnes ou que tu perde, tu es toujours gagnant. si tu perds 5 milliards en spéculant, on te les rembourse: c’est-à-dire l’argent public te les rembourse, et l’argent public, c’est toi!
donc si j’ai tout compris, les connards qui tripotent des boutons, ils gagnent même quand ils perdent, et c’est toi qui paye les dégâts avec ton SMIC.
jusqu’à quand va-t-on bosser pour des prunes?

Share This