Un édito de Sophie De Menthon dans Challenges aborde le sujet de la complexité française.

Toutes les lois, règles, normes finissent évidemment par entraver l’activité économique et la vie quotidienne des Français pour la simple et bonne raison que tout est compliqué,

(pourquoi ?, alors que depuis Giscard on nous bassine avec la « simplification administrative » …

le mille-feuilles législatif ne cesse de croitre et d’empiler des lois contradictoires, aboutissant immanquablement à des impasses qui bloquent toute solution.

La technocratie Bruxelloise (non élue) s’impose froidement en dehors de tout bon sens et de la simple réalité.

Avec l’ U.E nos « dirigeants » ont créé un monstre administratif démentiel qui échappe à tout contrôle et nous rend fous.

Les politiques jouent aux apprentis sorciers avec les peuples considérés comme de simples éléments de comptabilité.)

et quand c’est compliqué, les conséquences sont

soit une augmentation considérable des coûts de réalisation,

soit une augmentation monumentale du temps passé (ou perdu) pour satisfaire aux exigences normatives.

Il y a, dans notre pays, une forme de folie procédurière, technocratique, et « taxatrice » qui nous entraîne droit dans le mur, en plus de tous nos autres problèmes, et ils sont très nombreux.

Ce pays a un besoin immense de respiration et de liberté.

Or, nous pouvons constater chaque jour que tout est plus compliqué techniquement, mais pas uniquement.

Chaque jour, penser librement, ou exprimer une parole publiquement, ou encore faire de l’humour  devient de plus en plus dangereux juridiquement parlant.

Nous sommes dans un pays qui devient physiquement étouffant.

Et quand l’atmosphère devient étouffante, c’est tout le pays qui finit par ne plus respirer.

Pin It on Pinterest