XIVème semaine de mobilisation, nous sommes fiers d’être debout. Si, comme nous, vous désirez vous engager afin d’offrir à nos concitoyens, à nos enfants, la possibilité de vivre dignement. Si, comme nous, vous partagez l’envie de voir naître une nouvelle forme de démocratie, dans laquelle nous pourrions retrouver le sens des mots Liberté, Égalité, Fraternité. Sachez que ceci est POSSIBLE ! Depuis le 17 Novembre, le gouvernement français, garant de l’ordre public et de la sécurité de ses citoyens, a failli à sa mission. La population, gilets jaunes ou non, se trouve meurtrie à cause de l’incapacité du gouvernement à donner une réponse démocratique aux revendications. Nous demandions seulement à être entendus. Cependant, nos représentants se sont enfermés dans le mutisme et préfèrent le mépris à l’empathie Afin de réduire le peuple au silence, le ministère de l’intérieur a ordonné un usage intolérable, brutal et irresponsable des forces de Police et de Gendarmerie, conduisant la France dans le chaos. Ces ingérences ont poussé les forces de l’ordre dans leurs derniers retranchements, physiques et émotionnels et font grandir chaque jour la colère des manifestants et le sentiment d’injustice. Nous devons alors déplorer : – des décès – des mutilés – des blessés par milliers Également, ce climat surréaliste a donné lieu à des milliers d’interpellations arbitraires et violentes et à des comparutions immédiates en guise d’exemple au motif suivant : “Rassemblement en vue de commettre des violences”. Relâchés 24h plus tard avec un « Rappel à la loi ». Tout ceci sans jamais n’avoir commis aucune infraction. Cette situation est insoutenable, nous nous devons d’agir. Pour cela, notre collectif composé de simples citoyens a décidé de venir les chercher sur leur propre terrain en saisissant la Cour Pénale Internationale qui, nous l’espérons, jugera nos bourreaux pour crimes contre l’Humanité, article 7 du Statut de Rome. UNE PLAINTE VA ETRE DÉPOSÉE ! Nous appelons la Grande famille dont nous faisons tous partis à avoir confiance, à rester déterminée et à user de tous les moyens légaux possibles pour sortir de cette crise, la tête haute. Même si cela peut sembler dérisoire… Souvenez-vous que lorsque nous regardons tous dans la même direction, notre pouvoir est indiscutable. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien, il est URGENT d’agir afin de faire basculer le rapport de force. Notre force est notre nombre. Plus la pétition sera soutenue, plus MACRON et CASTANER devront reculer et s’inquiéter. Renseignez-vous sur la Cour Pénale Internationale et le Statut de Rome, faites-vous votre avis. Et si vous nourrissez l’espoir d’une France meilleure alors Agissez et Signez Seul on va plus vite. mais Ensemble, on va plus loin. On ne lâchera rien.

Source : Article 35 des droits de l’homme