Chers camarades GJ
je lis tous les trucs qui sont écrits.
y’a tout, y compris les sbires de Macron.
stoppez tout, certains disent-ils.
soyez donc résignés, à écouter le grand prêtre de la république.
puisqu’il vous le dit! le président 18% de matière grasse a forcément raison.
et nous on a tort. la démocratie de Bonaparte, c’est lui, et lui seul.

stop la plaisanterie.
heureusement pour lui, il a le soutien des appareils des syndicats ouvriers et des partis politiques, unanimes à calomnier les GJ.
c’est clair: il faudra leur marcher dessus.
tout peut basculer d’un côté ou d’un autre.
si la base syndicale s’y met et nous soutient, c’est gagné.
sinon les pourris Martinez et Veyrier emportent la mise.

Là, ils balisent.
ils ne savent pas où va le mouvement, pas plus que nous le savons nous-mêmes. leur fauteuil de syndicalistes bourgeois est en jeu.
pour nous c’est autre chose qui est en jeu: la survie d’abord, la vie ensuite, puis celle de nos enfants. c’est pas une question de confort, comme pour Martinez.
conclusion: aucun représentant des GJ. tout permanent est un traître.
ne confions à personne le droit de nous représenter.
tout GJ autorisé se moquera à son profit personnel de l’immense cause que nous représentons.

Pin It on Pinterest