Témoignage :

A Toulouse, ce sont des manifestant-e-s avec leur pièce d’identité photographié-e-s avec des téléphones portables lors de contrôles.

« Plusieurs juristes estiment que la prise en photo, par un smartphone, des pièces d’identité est « injustifiée » et pourrait représenter une entrave au règlement général sur la protection des données (RGPD) et à la loi informatique et libertés, parce qu’elle permet non seulement de relever la photo, le nom et l’adresse du manifestant, mais y ajoute des données de géolocalisation. « En prenant une photo vous créez une donnée beaucoup plus facile à exploiter que quelques notes sur un carnet ». »

🔸️Article en complet ici :
https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/03/02/gilets-jaunes-quand-la-gendarmerie-prend-en-photo-les-cartes-d-identite-des-manifestants_5430569_3224.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1551532388

🔸️Repost :

Collectif Auto Média étudiant

A Toulouse, ce sont des manifestant-e-s avec leur pièce d'identité photographié-e-s avec des téléphones portables lors…

Publiée par Collectif Auto Média étudiant sur Dimanche 3 mars 2019

🎥Vidéo :

Pin It on Pinterest