Trucs de lecture :

Décisions prises

Outils utilisés

Points non traités

Etaient là : Laurent, Gisele S, Marion, Jean Pierre, Julien, Izi, Yannick, Vera

L’ordre du jour avait été envoyé 3 jours à l’avance, basé sur le CR de la précédente réunion, amendé sur Framapad.

ORDRE DU JOUR

  1. Règles d’animation
  2. Météo :
  3. Validation de l’ordre du jour
  4. Poursuite du travail de l’atelier sur le vote en vue de faire des propositions à l’AG7,
  5. Retour sur l’animation

  

  1. Animation

 

Double liste de prise de parole : attendre que tous les inscrits parle avant de reprendre la parole

Gestion du temps : pas de temps limité des intervention, mais l’animatrice veille à ce qu’on reste dans le sujet.

Elle est également gardienne du temps par rapport à l’ordre du jour et l’heure de fin fixée (21h30)

 

  1. Météo

Comment on se sent, est ce qu’on a un point qui nous semble urgent à rajouter à l’ordre du jour (avec argumentation)

Yannick : Dans la cour, avant la réunion, j’ai proposé d’animer, accueilli style « qu’est ce que tu fous là ? »

Je pensais qu’on pouvait proposer. C’est pas une manière d’accueillir quelqu’un. Même si ça fait deux semaines que je ne suis pas venu.

En tout cas, j’ai des outils d’animation à proposer.

Sinon, si Marion en a marre, je peux relayer.

 

Marion : fatiguée et malade, mais je me sens à l’aise pour l’animation. Pas de soucis pour partager avec Yannick. J’espère qu’on va pouvoir ressortir avec une proposition concrete pour l’AG

 

Julien : Notre réunion n’a pas été annoncée sur Plate forme ??

Rencontré quelqu’un à l’AG qui aimerait bien venir à la Com, voir comment ça se passe.

 

Annie : Ca va ! Pas mal sollicitée de part et d’autre autour de l’AG 7. Vraie galère pour Clément et Pascal. Du coup, j’ai commencé un doc qui compulse tout ce qui concerne « préparer une AG, à quoi penser » et « animer une AG ». Je le mets demain sur framapad pour compléter.

Info sur l’AG7, probablement reportée au 10 mars.

Demande de Mathieu d’être présent à la fête de Ramonville.

 

Jpierre : énervé et agacé. On avait voté qu’on avait AG dimanche et ça tombe à l’eau. Déjà furieux qu’un concert organisé le jour de l’AG sans en parler à l’AG. Nuit à l’AG.

Wilfried et les socialos n’arrêtent pas de nous saper. On devait faire une maison Gilets Jaunes à Toulouse… et maintenant, mais peut-être à Ramonville. Sera discutée à la commission action de la semaine prochaine. On est noyauté. La CDI est la cible à abattre.

 

Gisele S : J’ai eu la mauvaise idée de regarder la vidéo sur les blessés Gilets Jaunes, je suis d’humeur sombre et écoeurée. Déterminée et intéressée de mener l’expérience : un des enjeux est de mettre en place des outils démocratique. Intéressant d’essayer l’animation de Marion. Intéressée aussi que Yannick le fasse la prochaine fois.

je partage le sentiment de JP que c’est bien de faire ce qu’on dit.

 

 

Laurent : très très occuppé, fatiguant mais je me sens confiant et motivé à faire notre mission pour l’AG. Je souhaite qu’on rajoute fête, Ag, ouverture de la prochaine commission, et sur le débat sur la plate forme participative (juste 5 mn)

 

Véra : tiraillée. Pas contente de l’incendie du rond point Socamil. J’ai un bon souvenir quand j’y suis allée. Commission résilience dimanche. Ici, dans cette commission, j’ai l’impression qu’il y a des problèmes de priorité. On traite des trucs bien, vachement intéressant mais pas dans le bon temps. Les formes bougent, se transforment très vite. Ag, outils du début, 1ere institution et maintenant plein d’institutions et peut-être que l’heure de l’AG a sonné. 15000 manifestants, 300 personnes en AG. Pourquoi maintenir quelque chose qui veut changer de forme.

Pour moi, c’est pas la priorité essentielle.

L’essentiel, c’est peut-être la discussion sur la plate forme, sur les revendications. Problème énorme.

Procédure tip top appliqué sur quoi ?

 

Izi : pas envie de venir mais venue pour voir l’animation de Marion. Stressée d’être en retard. Beaucoup sur le rond point de Sesquières, beaucoup avec Gharby qui est contre les AG et les Commissions et j’avais de moins en moins d’argumentation. Mais les Ag, moi ça me plait. Les commissions, ça n’avance pas. Commission en Ag ? Je ne sais pas.

Démobilisation. Les gens sont fatigués. Comment relancer les choses.

Très frustrée sur le système de se taire ou de ne parler que quand on a le droit. Ça me rappelle l’école. Si quelqu’un des rond point venait… C’est peut-être pour ça parce qu’il n’y a pas de gens aux commissions.

D’accord avec Véra : travailler sur un vote alors qu’on ne saura pas si y’aura Ag.

25mn sur la météo.

  1. Validation de l’ordre du jour

 

Rajout à l’ordre du jour

AG/Ramonville/Plate Forme/Ouverture de la commission/Remobilisation

 

4.Atelier Vote

 

Izi : quand on valide un sujet, on le soumet, on fait valider par toutes les commissions et après on l’amène en AG.

 

Laurent : AG3 a demandé à une commission de faire des aménagements. L’ag décide, les commissions travaillent.

Sujet doit être le plus communiqué possible en amont.

Toutes les commissions essayent toutes de s’occuper de tout : contribue à ce que ça n’avance pas.

J’ai des rajouts sur le dernier texte. Je doute qu’on soit capable de faire autre chose que de faire valider.

 

Jpierre :

« Les votes qui sont issus des commissions présentent l’intérêt d’avoir été préparés, travaillés.

Si les alternatives proposées par le vote issu d’une commission ne satisfont pas l’assemblée,

une autre solution sortie des débats de l’AG peut être proposée au vote car la question a été

annoncée dans l’ordre du jour. » rajoute : à travers des ateliers

 

Gisele : beaucoup de discussions à l’intercom sur le vote. Quand quelqu’un propose un vote attendre la pause, que les gens aient discuté.

Quand quelqu’un lance une proposition, une mini débat, 2 pour 2 contre, pour le proposer au vote

En fait, c’est la question de la modalité de prendre des décisions. Comment on prend des décisions ?

Rendre visuel les avantages et inconvénients

 

Yan : ce qui manque, c’est le cheminenement, comment on fait voter

Ce qui manque aussi, c’est la continuité d’une Ag à une autre. Reprendre les discussions de l’AG dernière.

Des étapes à passer pour arriver jusqu’au vote.

 

Vera : Si on pose frontalement la question, on pose aussi la légitimité des gens qui vote. Légitimité de 300 personnes ?

Si on raisonne comme ça, on s’imagine dans une situation stable.

Dans la réalité, régime stationnaire. Motivation change d’une semaine sur l’autre, viennent, ne viennent plus

C’est un fait.

On n’a pas de mémoire. Les choses ne s’inscrivent pas vraiment.

 

Annie :

Ok avec le principe d’étape pour des « prises de décisions » (plutôt que de dire vote)

Donner un maximum de moyens pour que chacun sache de quoi on parle

1.Proposer un débat sur une proposition

2.Faire un 1er sondage

3.Demander au gens qui ne sont vraiment pas Ok : qu’est ce qu’il leur faudrait pour qu’ils adhèrent.

4.Resoumettre au vote.

 

Laurent : faut laisser des traces. Par exemple, quand proposition pas passée en Ag, on peut en faire un sondage

 

Marion, animatrice : faudra aller sur les propositions.

2nd tour de parole.

 

Izi : avec Gisele, on a commencé un classeur qui répertorie tout ce qui s’est passé.

Ok avec Annie : ne pas dire vote mais prendre une décision.

 

Laurent voudrait qu’on reprenne le texte. Et ajouter ce qu’on vient de dire.

 

Vera : le prob de la plate forme : au lieu de servir ce qu’ont fait les commissions, ça devient n’importe quoi.

Les GJ ont de bonnes raisons de ne pas vouloir que les choses soient noires ou blanches.

Dans procédures de vote, on doit être clair sur la possibilité qu’il y a des choses qu’il ne faut pas mettre au vote, parce que c’est pas le moment. Pourrait casser la solidarité.

 

Gisele S : « Prise de décisions », rajouter distinction individuel/collectif (et donc décision collective à prendre)

On a beaucoup à travailler sur le passage entre le temps du débat et la décision.

Dans notre proposition : s’il y a des choses à voter, les mettre à l’ordre du jour. Ca veut dire que ça passe en intercom, donc moyen de faire un petit résumé pour les gens qui arrivent, qui récapitule les étapes.

L’outil de vote n’est pas seulement utile pour les AG, il peut servir pour les décisions collectives en groupes de travail.

 

Jpierre : on devrait retravailler le CR de l’atelier texte pour que les gens puissent le lire.

 

Yan : Fixer le périmètre du vote. C’est clair.

Ajouter une chronologie des étapes

J’insiste sur la chronologie.

 

Julien : Forme : frise plus un graphe, que les gens puissent s’approprier.

 

Véra : inventer un rôle : le relayeur qui récapitule le chemin

 

Gisele : Attention de ne pas fixer trop de règles

 

Laurent : Etapes, plutôt travail technique, à la fin.

 

Julien : pas ok qu’un individu puisse spontanément proposer un vote direct en AG.

 

Izi : quelqu’un soumet une proposition, elle est débattue en commission, la commission propose.

Si individu veut, doit s’adresser aux organisateurs et inscrit à l’ordre du jour pour la prochaine

 

Vera : le problème, c’est que les commissions ça bouge, les rond points aussi. On peut pas garantir.

Voilà pourquoi un relayeur, c’est pas mal.

 

Laurent : est ce qu’on peut voter en urgence ? Bien sûr que oui : l’AG est souveraine !!!!! Faut juste que ça soit pas systématique.

C’est l’AG qui doit décider si c’est une urgence.

 

Izi insiste sur les 75% plutôt que sur le concensus (tellement évident !)

Vera a une opposition sur « l’Assemblée est souveraine » : est-elle encore souveraine quand il ne reste plus 20 personnes qui rangent des chaises ?

Quand elle est en forme, ça va. Mais si elle est miteuse…

 

Gisele : On peut préciser: est ce qu’il y a un moment où le vote est le mieux (la plus souveraine) : par exemple, dans son milieu. On peut aussi ajouter : vote n’a pas une valeur absolu

Travail sur le texte : Gisèle se propose de faire une synthèse, sur framapad, pour que cela soit prêt avant ce week-end.

 

  1. Rajout à l’ordre du jour

–> AG reportée

à Annie, JP et Marion vont à la fête, laurent sera là mais aussi occuppé avec Commercy.

 

à Commission ouverte

Prochaine Commission ouverte à condition de lire le les compte rendu

Gisele pour que la commission soit ouverte tout le temps. Si les gens n’ont pas lu, ils se mettent de côté pour lire avant de participer au débat.

Role de l’animateur de lui demander s’il a lu et de proposer qu’il prenne le temps de le lire avant d’intervenir.

 

On garde le même jour, même heure, même lieu

On n’a pas envoyé de CR depuis longtemps. Annie s’en charge, synthétisé et envoyé à Céline

Florian nous a nommés Administrateur de la liste com (Laurent, Agnes et Annie).

 

à Plate forme

On devait démarrer un débat mais on n’a plus de temps. (rajout d’un quart d’heure)…on continue le tour de table de la semaine dernière :

 

Laurent : J’ai envoyé un mail à Gaby pour lui dire qu’on s’était décidé à démarrer un débat et que ça serait bien qu’on ait un temps en commun pour discuter ensemble.

Dans l’idéal, un atelier de la prochaine commission.

 

Yan : Peut-être que les gens disent qu’ils n’aiment pas parce qu’ils ne savent pas l’utiliser. faut apprendre aux gens à s’en servir. Aller sur les rond point. Difficile de se faire un avis.

 

Véra : moi je l’ai utilisé, et je ne l’aime pas. Les gens qui la font ne sont pas abordables en AG. Les gens y sont les uns à côté des autres.

Pas de travail pour en faire un outil.

 

Julien : à partir de cette plate forme, ça pourrait être un point d’entrée.

 

Véra : elle est magique, faut décider comment on s’en sert. Se servir de la plate forme pour suivre les propositions pas encore votées. C’est un outil de même nature que la CDI, les gens qui l’ont faite devraient venir ici.

 

Izi : j’ai pas confiance. Ça ne m’intéresse pas.

 

Gisele : oui pour une discussion avec les gens autour de la question : comment on s’en sert.

 

 

à Remobilisation : point reporté

 

  1. Retour sur l’animation :

 

Izi : Ca va, tu t’en sors bien. En même temps, on a pris l’habitude. Moins tendu.

 

Yan : j’ai une idée beaucoup plus stricte de l’animation. Désolée pour Izi. Utiliser plus les gestes. Accepter que son idée n’est pas suivie. On est vachement content quand quelque chose est fait. Savoir écouter les autres, même quand on n’est pas d’accord.

 

Marion : un bon moment. Je suis adepte aussi d’une animation stricte, ça dépend des contextes. Ma posture : ne pas devenir responsable de ce qui se passait à l’intérieur. 2 objectifs dans une réunion

  • qu’est ce qu’on fait ?
  • comment on le fait ?

 

Julien : rigidité, mais pas trop.

 

Annie : Super agréable. Pas nécessaire d’être plus stricte, sauf si neaucoup de nouveaux. Se donner rendez-vous à 18h30 pour papoter/rigoler avant 19h30.

 

JP : sympa, apprécie quand les choses sont reformulées.

 

Gisele Animation bien. Bonne idée de ne pas fixer le temps de parole mais de gérer . Peut-être erreur dans l’ordre du jour : on n’avait pas précisé qu’il s’agissait en principe de la  mise en forme du CR Atelier Vote pour l’AG. Du coup, on a rediscuté…peut-être aussi qu’on avait besoin de continuer la discussion avant la mise en forme vu qu’à la  commission du 14/02, il restait des points en discussion.

 

Laurent : bien animé. Pas beaucoup de réflexivité parce que pour moi pénible. Chaud pour moi d’arriver pour faire quelque chose et qu’on ne fait pas. On se plaint que les commissions ne font rien de concret, je comprends pourquoi. C’est vrai. C’est difficile. Je ne suis pas découragé, je suis juste fatigué.

 

Véra : très utile que quelqu’un s’occupe de l’animation sans prendre partie. Pareil pour les AG. Bonne discipline de parole. Mais c’était ma dernière réunion de CDI, je ne donne pas la même importance que vous aux décisions techniques. Pour moi, ce sont les idées et la nouveauté de la situation qui m’intéressent. Ce ne sont pas les outils techniques qui vont servir à comprendre ce qui se passe. Mon intérêt : pourquoi les revendications sont aussi atomisées, pourquoi il n’y a pas de groupes qui se forment. Peut-être que si. C’est pas mon truc.

 

Izi : moi aussi, c’est la dernière fois que je viens. Quand j’entends Laurent, j’ai l’impression qu’on des gamins complètement indisciplinés. On a trois mois ! On est encore des bébés.

Si on peut pas parler, dire où ça pique… la rigidité c’est pas pour moi !

 

Réunion terminée un peu abruptement…

En principe, l’ordre du jour de la prochaine :

Finaliser notre réflexion/proposition sur les prises de décision en AG, sur base du texte de Gisele et préparer comment on le présente

Points reportés :

Plate Forme

Remobilisation

Reportés depuis plusieurs fois : schéma issu de la première commission.