On entend souvent dire que les Gilets jaunes auraient bien raison sur le fond, sauf qu’ils auraient tort d’accepter en leur sein, voire d’être euxmêmes, des casseurs…

Mais qui sont les casseurs ?

Qui sont ceux qui cassent nos droits à la santé, à l’éducation, à la retraite, au chômage, à la solidarité nationale et aux minimas sociaux ?

Qui sont ceux qui cassent les services publics ?

Qui sont ceux qui cassent la justice et le droit du travail ?

Qui sont ceux qui cassent les biens publics, en bradant au privé autoroutes, aéroports et barrages hydro-électriques, quand ils ont déjà

privatisé les secteurs les plus juteux des postes et télécommunications, des chaînes de télévision, des banques et des entreprises nationales parmi les plus stratégiques du pays ?

Qui sont ceux qui rêvent de privatiser la sécurité sociale, la SNCF et casser la retraite par répartition ?

Qui sont ceux qui cassent le droit d’asile et repoussent des migrants à la mer ?

Qui sont ceux qui cassent la démocratie, à coups de grenades et de flashballs dans nos manifestations comme à coup de lois liberticides qui nous placent en état d’urgence permanent ?

Qui sont ceux qui saccagent la planète et exonèrent de toute taxe les moyens de transport les plus polluants, tout en encourageant l’extraction des ressources sans aucune limite ?

Qui sont ceux qui détruisent notre santé mais défendent avec zèle ces firmes agrochimiques ou pharmaceutiques qui empoisonnent la terre et nos corps ?

Qui sont ceux qui protègent les dictatures, en Afrique et ailleurs dans le monde, partout où l’industrie de l’armement et du maintien de l’ordre engrange des bénéfices ?

Qui sont ceux qui autorisent les paradis fiscaux en faveur des prédateurs qui pillent la planète et détruisent nos vies ?

Qui sont ceux qui cassent nos espoirs, nos désirs et nos imaginaires en nous réduisant à l’état d’esclaves enchaînés à une carte de crédit ?

Qui sont les vrais casseurs ?

Où sont-ils ?

Et qui osera dire encore qu’ils sont du côté des Gilets Jaunes ?…

Nous sommes les 99% d’une humanité qui se soulève enfin, dans un réflexe vital, dans une si légitime colère. Mais pour la casse, nous ne sommes vraiment que de petits amateurs…

 

qui sont les casseurs

Pin It on Pinterest