Le Premier ministre annonce le limogeage du préfet de police à Paris, une « stratégie renforcée » dès samedi, manifestations des Gilets jaunes interdites dans les quartiers les plus touchés à Paris, Bordeaux et Toulouse

Au surlendemain des scènes d’émeutes et de pillages sur les Champs-Élysées, le Premier ministre Edouard Philippe annonce une « stratégie renforcée » du maintien de l’ordre dès samedi concernant les manifestations violentes.

Il remet en cause l’organisation de la préfecture de police. Le préfet Michel Delpuech sera remplacé dès mercredi prochain par Didier Lallement actuel préfet de la région Nouvelle Aquitaine, préfet de Gironde.

Les forces sur le terrain seront plus autonomes. Les DAR seront transformés en unités anticasseurs.
De nouveaux moyens seront déployés : drones et produits marquants.

Les manifestations des Gilets jaune seront interdites, en cas de présence d’éléments « ultras », dans les quartiers les plus touchés à Paris (Champs-Élysées), Bordeaux et Toulouse (place du Capitole).

Tout attroupement sera immédiatement dispersé.

Des poursuites seront engagées contre les leaders des Gilets jaunes qui encouragent la violence sur Internet.

Dès promulgation de la loi anticasseurs, interpellation de toute personne ayant le visage masqué. Augmentation « très nette » de l’amende pour tous ceux qui participent à une manifestation interdite.

Pin It on Pinterest