Voici le tract que je propose à partir des textes qui ont été publiés par desarmons les et le CAMé. 2 formats, le premier en recto verso sur une a4 et le second en recto verso sur les bord courts à massicoter pour avoir 2 tracts distincts.
On se retrouve à mercredi à 16h au 47 rue vestrepain pour les banderoles et rassembler les tracts, photos de personnes blessées, et autres.

On a oublié de parler du cas où il y aurait des contrôles d’identité et des vehicules en marge du rassemblement. Une strategie de défense collective est de refuser de donner ses papiers pour se proteger tous, même si la police menace d’embarquer tout le monde pour un contrôle de 4h, plus nous sommes nombreux.ses plus ça les décourage. En revanche pour les conducteurs mieux vaut etre en règle (controle des papiers, du permis, alcool et stup, des antecedants sur le casier des délits routiers). On en parlera lors du brief sur le parking.

et voila l’appel à publier sur les réseaux de la région:

Action à l’initiative de blessé-es, de leurs proches, de leurs soutiens et de collectifs contre les violences d’État :
Ce vendredi 29 mars rassemblons nous devant le siege social du groupe Etienne Lacroix, dont la filialle ALSETEX fabrique et vend des grenades qui ont tué, mutilé et blessé dans le cadre du maintien de l’ordre français. La répression violente s’est intensifiée au cours des derniers mois avec la revolte des gilets jaunes, nous avons tous en tête les images des personnes défigurées, des membres arrachés, des traces que laissent les armes des forces de l’ordre. l’Etat n’a que faire des centaines de blessé.es, visons les entreprises qui les engendrent!

La vente des armes est un commerce juteux, le groupe Etienne Lacroix doit cesser de produire, vendre et s’enrichir avec les armes qui nous blessent.

RDV à 7h vendredi 29 mars au metro de Basso Cambo pour organiser le covoiturage.
RDV à 7h30 sur le parking de l’intermarché Joffrery à Muret
rejoignez nous tout au long de la matinéé devant le siège social d’Etienne Lacroix, 6 bd Joffrery à Muret

Vous pouvez ramener des photos des blessé.es et leurs blessures et aussi des balles de ping pong sur lesquels seront dessinés des yeux, pour toutes celleux qui ont été éborgné.es.

l’évenement facebook national :
https://www.facebook.com/events/2022289178071017/

tract

 

tract2

Pin It on Pinterest