Communiqué de presse de l’ACTE VI

du collectif de DEFENSE DE L’ASSURANCE CHOMAGE de Toulouse.

La prochaine action (ACTE VII) aura lieu le 28 mars prochain.

Merci de votre attention et de votre relais de cette thématique trop peu médiatisée, alors que notre pays compte 6 millions de chômeurs.

Lundi 18/03/2019, pour l’ACTE VI DE LA DEFENSE DE LA CAISSE D’ASSURANCE CHOMAGE, à Toulouse, à l’appel du collectif de défense des Chômeurs et Précaires (MNCP, ACT UP, DAL, SUD, SNU, FSU, CGT Pôle emploi, SUD Culture, CIP, des Gilets Jaunes…):
l’agence toulousaine, située place occitane, du groupe INGEUS, récemment rebaptisé TINGARI, multinationale de l’exploitation du chômage, aux ramifications internationales dans 13 pays, a été occupée.

Pourquoi cette occupation?

Premier scandale :

– alors que 3.5 milliards sont volés chaque année à notre caisse d’assurance chômage (UNEDIC) pour financer les 2/3 du fonctionnement de Pôle Emploi (ce qui est la cause du déficit et de l’endettement de cette caisse solidaire auprès de banques privées), alors ce Service Public devrait être financé par l’Etat, et que sans ce financement, cette caisse serait excédentaire (il entre légèrement plus de cotisations que d’allocations qui sortent chaque année)…
– une partie de ces financements arrose en plus le marché juteux de la privatisation de la recherche d’emploi comme la multinationale INGEUS, rebaptisée récemment TINGARI, possédée par LIVIA BANK (Allemagne)…! Ces sous-traitants de Pôle Emploi sont appelés des OPP (Opérateurs Privés de Placement)
– Il s’agit ni plus ni moins d’un vol organisé fait sur le dos des chômeur-ses et des précaires qui financent cette privatisation du service public de l’emploi, qui devrait entraîner de nouvelles suppressions de postes à Pôle emploi (4000 d’ici 2022)

Deuxième scandale :

– au début, INGEUS sous-traitait les dossiers de demandeurs d’emploi en grande difficulté. Mais suite à un épinglage de la Cour des comptes en 2014, montrant que les résultats des conseillers INGEUS n’étaient pas meilleurs que ceux de Pôle emploi, s’est-on passé de leurs services? Que nenni!
– pour pouvoir augmenter le nombre de dossier traités par INGEUS (et donc leurs profits, chaque chômeur « sous-traité »rapportant en moyenne 500 euros ), l’entreprise a demandé à Pôle Emploi d’accompagner dorénavant les demandeurs d’emploi les plus autonomes, et c’est passé!!!
Et son chiffre d’affaire a progressé de plus de 15% entre 2016 et 2017!

Troisième scandale :

Activ’Emploi? Activ’Projet, vous connaissez?
Ce sont les dispositifs de suivi de la recherche d’emploi que gèrent les sous-traitants privés comme INGEUS, l’APEC…
Et si le demandeur d’emploi ne vient pas au rdv: c’est la radiation.
La majorité des contrats trouvés sont des contrats courts, et le dispositif est souvent perçu comme du harcèlement par les demandeurs d’emploi obligés d’y participer par Pôle emploi..
Ces agences privées sont, comme s’y achemine Pôle Emploi, malgré la bonne volonté certainement sincère de certains agents, des machines à broyer un peu plus les chômeurs

La responsable de site (Sud-Ouest) s’est déplacée pour nous rencontrer, avec un discours interchangeable avec une direction de Pôle Emploi:
– leur but est de tout faire pour accompagner au mieux les personnes
– elle a un devoir de réserve qui l’empêche d’exprimer ce qu’elle pense, ou de répondre à des questions gênantes (sur le montant des profits de la société notamment)
– elle fera remonter à la hiérarchie

– il n’y a aucun problème…
– nous avons tout de même appris qu’un conseiller INGEUS traitait en moyenne… 130 dossiers de recherche d’emploi! Difficile dans ces conditions d’aider correctement les demandeurs d’emplois, et difficile pour l’entreprise ne cherche pas à faire de l’abattage

Articles et infos sur INGEUS :

https://www.humanite.fr/pole-emploi-quand-le-prive-prend-les-choses-en-mains-602778?fbclid=IwAR0_-iSorzjCQbqTWp0Kmj6QBXRpGvUcX6F_lQIUgTdni6Gs-WFG8vll3bc

 https://blogs.alternatives-economiques.fr/abherve/2017/07/12/une-question-pertinente-sur-l-absence-de-controle-des-opp-mandates-par-pole-emploi

La holding Group LIVIA, avec à sa tête le millionaire allemand Peter Low achète INGEUS qui devient TINGARI

http://www.livia-group.com/en/inside-livia/livia-group.html

qui font du vin en Afrique du Sud , du conseil formation chômeurs …

https://www.challenges.fr/emploi/chomage-quand-le-prive-remplace-pole-emploi_6902

Tract ACTE VI - Assurance Chomage-18 mars 2019-Toulouse

Pin It on Pinterest