Commission Démocratie Interne du jeudi 28 mars – Compte rendu

Trucs de lecture :

Décisions prises

Outils utilisés

Points non traités

 

10 personnes étaient présentes

 

  1. Organisation

Réunion jusque 21h30, avec une pause de 15 mn.

Animation : une personne, aidée des uns des autres pour les prises de tour de parole

 

Ordre du jour :

Meteo

Finalisation du travail les modalités de décisions collectives, sur base du texte issu de la dernière réunion, afin de le présenter en assemblée générale le 31 mars.

 

  1. Météo

un tour de table, sans discussion, ni réponse à ce qui a été dit, juste dans l’écoute.

Pour dire comment on se sent, annoncer des points que l’on aimerait à ajouter à l’ordre du jour,

A la fin de tour de table, on relève les points annoncés comme urgent, on demande pour chaque point s’il y a une « unanimité », si oui, on inscrit, si non, on passe à l’ordre du jour.

 

Personne 1 : Epuisée, plusieurs commissions. Un seul point ce soir : Comment on présente le texte.

Personne 2 : Fatiguée. Ajout à l’ordre du jour : questions sur le protocole du travail en commission est hors commission (entre deux réunion)

Personne 3 : venue en observateur. Contente de faire partie des GJ même si quelques uns me foutent les boules. Rappel qu’il y a une com com

Personne 4: je me sens radical. Ce qui m’intéresse, c’est la question du mandat impératif.

Personne 5, je vois qu’il y a des anciens. J’espère pouvoir prendre ma place. Ajout à l’ordre du jour : Questions de méthodologie.

Personne 6 : Contente d’être là. Pour répondre aux personnes fatiguées : j’ai connu ça. C’est tout à fait normal. J ‘ai arrêté pendant une semaine.

Personne 7 : pas contente des questions de méthodologie. Je suis pour le travail entre les réunions.

Personne 8 : fatiguée, mais déterminée. Long travail sur le texte, pénible mais supportable. =doit être fini ce soir. Travail en atelier ?

Personne 9 : On a travaillé sur ce la question des modalités de décision de plusieurs façons déjà : atelier, texte amendés ensemble, textes amendés sur framapad entre les réunions… Et oui, des vacances, ça fait du bien

Personne 10 : fatiguée. Travail entre commission pas ok : chez soi tout seul, danger qu’on s’enlise. Trop compliqué. On croit que ça fait arranger les choses. Pas ok pour prendre en compte ce soir les travaux réalisés entre les deux réunions.

 

Tout le monde est d’accord pour se concentrer uniquement sur le texte ce soir, et de reporter les questions de méthodologie à la prochaine réunion.

Pour amorcer le sujet, on fera un tour de table en fin de réunion.

 

Point reporté pour la prochaine réunion :

Comment pouvons-nous travailler ?

  1. Poursuite des amendements sur le texte

 

Dans le texte, les 3 étapes sont déjà bien avancé mais l’étape 4 n’a pas encore vraiment été amendée. On commence par l’étape 4, sur les résultats du vote.

-> Comment définir les pourcentage qui valide un vote ?

75% sans inclure les votes blancs. 75% inateignable à cause des options multiples.

-> Question du vote blanc, abstention, refus de vote

Ce qui est nouveau, c’est la possibilité de refuser que l’Assemblée vote : refus de vote, qui intervient en étape 3

 

Il y a deux façons de faire entendre qu’on ne veut pas voter et de le rendre visible

– Refus de vote : vote de blocage. Si majoritaire, le vote est annulé.

Si le refus de vote est minoritaire, il y a vote et là, possibilité de s’abstenir.

– Abstention : Je m’abstiens : je n’ai pas d’avis. Je me range à la majorité.

 

-> Est ce que c’est la même chose que le vote blanc ?

Qu’est ce qui est la même chose que le vote blanc ? Le refus de vote, l’abstention ?

Refus de prendre part au vote. S’oppose au fait même que l’AG prenne une décision sur cette question. Si la majorité refuse de prendre part au vote, le vote n’a pas lieu.

Abstention : je ne souhaite pas prendre position et j’accepterai la décision qui sera prise par l’assemblée.

Faut penser en dehors de ce qu’on connaît depuis toujours et du vocabulaire.

Le vote blanc, ça peut être les deux : refus de vote/je m’abstiens

-> Est ce que, en cas de vote, il faut prendre en compte les abstention dans les résultats ?

Résultat à la majorité simple.

 

Les discussions ne sont pas encore assez abouti pour finaliser le texte.

Il est décidé de donner mandat de confiance à une personne du groupe pour préparer un texte plus court qui pourra être lu en AG et qui reprend les grands principes du texte :

 

  1. Tour de table pour amorcer la thématique : méthodologie de travail en commission

Personne 1: les maths pour moi, c’est évident. Faut bosser chez vous. Chacun fait ses documents, ses amendement avec argumentaire, les envoie à tous deux jours avant la réunion. Puis tour de table en réunion et on vote.

Personne 2 : quand on se saisit d’une question, que chacun puisse exprimer, voir quelle logique se dégage. Faire confiance à trois personnes pour leur demander de préparer quelque chose pour la fois suivante. ET ainsi de suite. Faire confiance !

Personne 3: pas beaucoup d’expérience… Quand on commence un sujet, ne pas ouvrir le groupe, sinon, ça relance tout et on n’avance pas. Sur travail entre les deux réunions, je n’ai pas d’avis…

Personne 4: Il y a 6 semaines, un des sous groupe a présenté le texte en commission. On peut Travailler par petits groupes. Entre deux réunions, on a aussi besoin d’avancer mais dans l’intention de préparer ma prochaine réunion. Attention aux outils utilisés : polluants, je n’ai pas envie de m’intéresser à de nouveaux logiciels. Doc d’élaboration me paraît bon. A amender et le lire la prochaine fois.

Personne 5: se faire confiance. Réflexion collective, Confier des tâches à des personnes et traiter les propositions par objections et amendement. Se donner une durée approximative de travail sur un thème. Chercher le concensus mais savoir s’en passer. Accepter de nouvelles personnes, dans un cadre. (ne pas remettre en cause). Simplifier la communication.

Personne 6: SIMPLIFIER !!! le texte, nos rapport, le travail. Pas de refus total pour le travail entre deux réunions. Se faire confiance, confier les tâches. Ordre du jour et c’est l’animateur qui prépare.

Personne 7: Pour les nouveaux : tenir compte du travail fait, essayer de comprendre le mode de fonctionnement.

Personne 8: On a fait une erreur à la base : on n’a pas assez discuté en groupe des principes, on a directement commencé par amender le texte.

Les mails doivent être  : rares, ciblés, neutres.

Question de respect du temps : nécessaire !!! sinon on va se fatiguer trop.Ouvrir aux nouveaux.

 

Prochaine réunion le jeudi 4 avril à 19h30 au CASC, 10 bis rue du colonel Driant, métro st Michel,

Proposition d’ordre du jour :

Meteo

Finalisation du texte

Elaboration d’une méthodologie de travail pour la commission

 

Contribution pour la prochaine réunion :

 

Méthodologie d’élaboration collaborative de document

 

Objet

Définir les outils et pratiques communes afin de correctement intégrer dans une équipe le paradigme d’élaboration collaborative de document.

 

Définition des outils informatique nécessaires

 

Rédaction

OpenOffice : Éditeur de document

+Gratuit, prise en main aisée, compatible avec Microsoft Word

-Non prévu pour le travail collaboratif

 

Communication :

Mail : Envoi de message et de pièce jointe

 

Méthode de travail entre les réunions

1/Utiliser OpenOffice pour la rédaction

TODO : Définir le format de fichier utilisé : odt (docx..)

 

Identifier clairement les amendements avec une autre couleur. Et, afin de respecter les temps de relecture de chacun, vos amendements doivent impérativement être accompagnés d’un argumentaire justifiant la modification du texte.

 

2/Diffuser par mail vos versions modifiées via une liste de diffusion (ex :com-democratie-gj-toulouse@framalistes.org)

Délai min de relecture à respecter : 2 jours avant la réunion

 

3/Étudier les versions des autres et préparer un contre argumentaire (si désaccord) pour chacun des amendements avant la réunion.

 

Amendement du texte commun lors de la réunion

1/Chaque amendement est défendu par son rédacteur

2/Un tour de table pour répondre à l’argumentaire

3/Un vote pour déterminer la pertinence de l’amendement

 

Le secrétaire de la réunion (celui avec l’ordi) doit donc avoir à sa disposition toutes les versions concernées par les amendements et est chargé de modifier le texte si nécessaire à l’issue du vote.

 

cdi 28 mars

 

 

 

 

Pin It on Pinterest