Nous sommes “Article 3” Toulouse.

Peut-être que certains d’entre vous ont eu connaissance du projet de scrutin sur le RIC que nous avons organisé à Toulouse en mars.
Trois mois pour trouver le matériel, les salles, nous renseigner sur la législation, le tractage, l’organisation de débats, la promotion du projet et enfin le vote.
Résultat du scrutin : 577 oui, 7 non, 4 blancs,11 nuls.
C’est peu nous direz-vous? C’est vrai. On en aurait aimé 10, 100, 1000 fois plus. De toute façon cela n’aurait jamais suffi. Malgré tout, nous avons réussi notre coup!
Nous avons fait parlé du RIC et permis à de gens qui ne le connaissaient pas de s’informer mais aussi nous avons gagné de l’attention et créer des vocations.
Nous ne savions pas au commencement de cette expérience où nous allions. Maintenant, nous le savons.
Un projet fou, complètement mégalo et même irréalisable diront certains!

Nous voulons organiser avec vous, un scrutin citoyen national sur le RIC, le dimanche 17 novembre 2019.

“Etes-vous favorable au référendum d’initiative citoyenne en toutes matières?”
Telle est la question.

Dans les mêmes conditions que propose l’Etat. Ils pourront toujours nous critiquer sur le fond mais pas sur la forme.
Le gouvernement ne posera jamais la question et vous le savez.
Devenons indépendants et autonomes, faisons les choses nous-mêmes et organisons-nous pour montrer aux autres citoyens et citoyennes le chemin de la souveraineté.

Notre plus grand désavantage lors de notre premier scrutin est que nous n’avions aucune visibilité et les gens ne nous connaissaient pas. Cela est tout à fait normal puisque nous n’existions pas encore en Janvier en tant qu’antenne d’Article 3 à Toulouse.
Environ 10 000 tracts, presse papier, radios, tous les réseaux Gilet Jaune et alternatifs que nous pouvions utiliser, nous les avons utilisés. Nous avons même contacté des médias nationaux mais nous n’avons eu aucun retour.

Imaginez que 50, 100, 150 bureaux de votes s’organisent et viennent faire voter les citoyennes et citoyens le même dimanche pour permettre à chacune et chacun de venir s’exprimer sur cette question.
Comment les médias, locaux, régionaux et nationaux ne pourraient-ils pas se saisir de cette initiative citoyenne? Le multiplication des bureaux de votes provoquera un effet de loupe médiatique, fera sortir chaque initiative locale de l’anonymat et alimentera le débat autour du RIC.

Une défiance pacifique et active à un gouvernement sourd et brutal qui démontre une réelle volonté d’émancipation politique et démocratique citoyenne!

Le délais de 7 mois permettra aux différents groupes de s’organiser afin de suivre la méthodologie que nous leur proposons. Faire voter les gens c’est bien mais le gros du travail se fera en amont.
L’organisation de débats permettra d’informer, de sensibiliser et de faire évoluer les consciences.
L’organisation d’ateliers constituants permettra au RIC en toutes matières d’être écrit par des citoyennes et citoyens et non par des femmes et hommes politiques.
Pour qu’enfin, le RIC ne soit plus un concept mais bel et bien un réel projet d’avenir.

Nous appelons toutes les associations, collectifs et groupes qui se sentent concernés par le projet du scrutin national et qui souhaitent apporter leurs compétences et venir travailler dans la plus grande synergie possible afin de parler, créer et voter massivement pour notre avenir, à nous rejoindre.

Nous appelons toutes les citoyennes et tous les citoyens à venir grossir les rangs de ce projet.
Tout le monde peut participer à ce combat, nul besoin d’avoir peur des coups de matraque, des lacrymos ou même d’être arrêté, ici tout est légal.
Le seul risque à prendre, c’est de perdre du temps mais ça nous le faisons depuis trop longtemps en restant passives et passifs, distantes et distants face à notre propre impuissance.

Changeons cela. Ensemble, le dimanche 17 novembre 2019, faisons voter la France.

Toulouse, le 29 avril 2019

Article 3 Toulouse

Courriel: article.3.toulouse.ric@gmail.com
Site: scrutin-national-ric.fr
Facebook: RIC Toulouse article 3

Pin It on Pinterest