Compte rendu AG 8 Mix’art Myrys 31 Mars 2019

Principes et règles de fonctionnement

La parole est libre. Il s’agit de respecter les avis différents des siens. Les positions minoritaires doivent pouvoir s’exprimer au delà de la majorité. Tout sujet peut être exprimé à partir du moment où l’on se respecte, où l’on ne se porte pas de jugement, évidemment on ne s’insulte pas, et ne porte pas de propos discriminatoires et répréhensibles par la loi.

Les règles de prise de parole :
– On lève la main si on souhaite intervenir
– On ne coupe pas la parole.
– On respecte le chronomètre ou le temps de parole définit pour chaque participant au sein du groupe.

Avis de l’Assemblée validé par consensus

Le déroulé

13h30 Présentation et règles de fonctionnement
14h Introduction aux travaux du groupe de travail dit de « Saint Nazaire »
14h20 Expression Citoyenne
16h45 Entracte
17h Suite des travaux dits de « Saint Nazaire »
18h Débats Mouvants et moments de détente

Les rôles des volontaires

Secrétaire : transcrire, reformuler, rappeler les propos
Maître du temps : Chronomètre les temps de paroles de chacun

Distributeur de parole : Prendre en compte les demandes de prise de parole

Animateur : Animer, Accompagner, fluidifier les prises de paroles,

Porte paroles : Prendre le micro pour porter la parole des personnes ne voulant/pouvant pas prendre la parole en public.

Facilitateur : Inscrire les groupes de travail, Prendre les noms et contacts des référents

Accueillant : Accueillir et orienter les arrivants et participants

Logisticien : Aider à l’organisation

Liveur de la page GJ : Tenir le live de l’Assemblée

Introduction au travaux dits « de Saint-Nazaire »

Idée d’envoyer une délégation pour saint Naz
Idée commission (préparer les prises de décisions qui doivent être prises aujourd’hui)
message, délégués, prise en charge déplacements
Six questions
1 définir le rôle de l’assemblée des assemblées (chartes communes pour réunir et structure)
Aurélien (document joint et proposé au public)
Contenu (issu de groupe de travail : chartes,
Base de travail amendable (rv à la pause pour dernières modifications)
vote prévu vers 17 heure
Léa (a été Commercy)
Demande une participation pour ceux qui partent (déplacement et logistique)

Expression Citoyenne :
Prise de parole 1 – collectif – association article 3
Contexte et propositions : scrutin ric aujourd’hui salle Jean Rancy ( Arnaud bernard)
« Etes-vous favorable au RIC ? » Oui/ non/ blanc
Débats :
Suites :
Prise de parole 2 – collectif – « Aux Arts etc »
Contexte et propositions :
Collectif évènementiel et artistique ( musique, théatre, conférence gesticulée) qui propose des actions pour attirer de nouvelles personnes ne se rendant pas aux manifestations et voulant être actives
Organise un évènement « faite de la démocratie » le 8 et le 9 juin, avec un débat sur la démocratie entre Etienne Chouard (RIC) et Christian Laurut ( démocratie directe) le dimanche 9 juin.
Exemples d’évènements : débat faux procès, concert de soutien à l’usine à musique. A venir un triptyque sur les violences (polyvalence – table ronde, …) et un gros festival 2 jours en juillet en centre ville
Réunion ouverte à tous, les jeudis 10h00 à 13h00 à l’itinéraire bis
Prise de parole 3 – collectif- commission action
Contexte et propositions :
réunion tous les lundis à 20h00 à Mix’art Myrys
2 ateliers : grèves et manif : si vous avez des idées, venez
souhait d’un calendrier national pour structurer les actions (demande pour Saint Nazaire)
Pour les manif, on continue mais on veut du renouveau et surtout on a besoin de bénévoles (pour relancer la dynamique et aider ceux qui sont en places – qui ne sont pas assez nombreux) : atelier banderole et slogans
Débats :
Une framaliste est en place et si quelqu’un est motivé, pas de référents pour cet commission, chaque porteur d’une démarche doit aussi s’impliquer pour l’amener au bout, on ne peut pas tout faire à la place de tout le monde sortir de la démarche consumériste et demander aux autres de faire

Prise de parole 4 – collectif – : Blocage du 17 novembre
Contexte et propositions : à Toulouse, certains pensent que l’on n’est pas structuré cela est faux – nous sommes mobilisés et nous travaillons tous ensembles – on est unis – on est en désaccords parfois mais c’est aussi cela la démocratie et ce qui fait avancer
manif du 13 avril à Toulouse : pour accueillir des gens : page gilet jaune – page hébergement et organiser aussi un évènement un peu festif
Témoigne d’une initiative intéressante à Bordeaux pour mobiliser l’intérêt de la population : un village de barnums, comme des points d’info gilets jaunes et éveil des consciences : idée à réfléchir
Débat : Barnum déclaré, il faut un groupe de travail pour faire les démarches , etc… un autre exemple Garby qui s’implique dans les banlieues
Il faut des solutions différentes pour la pérennité et la force de notre mouvement
En relation avec certains figures médiatiques du mouvement et d’autres communes – nous partageons les mêmes idées – notre lutte ne sera pas facile et elle pourrait longue – c’est vrai aussi que nous souffrons des violences policières – mais il ne faut avoir peur avec de la patience et de l’organisation : on y arrivera : rester unis

Prise de parole 5 – collectif – rond point Socamil
Contexte et propositions : Une table sur le marché Tournefeuille pour un contact avec la population et nouer le débat
Sentiment personnel que le mouvement « tourne à vide » depuis 2 ou 3 mois en dehors des manif qu’il n’est pas question de remettre en cause : nous devons apparaitre comme mouvement citoyen force de proposition : c’est la bataille de idées
Aussi dépasser les revendications sociales, même à cours terme les conclusions du grand débat peuvent déclencher un mouvement social mais qui risquent d’être plus portés par les syndicats, nous serons offensifs aussi
Donc priorités et objectifs : regagner la bataille de l’opinion, retrouver le soutien de la population, apparaitre comme un mouvement citoyen force de proposition,
Conditions de réussite : action nationalement engagée, fortement médiatisée,
2 pistes : – réfléchir à un projet de constitution et construire un projet qui pourrait être soumis aux citoyens dans un 2éme temps
deuxième thème : le changement climatique : rechercher des convergence avec les jeunes, les associations, les ONG,,, et toujours être médiatisés

Prise de parole 6 – commission démocratie interne
Contexte et proposition : on travaille sur une façon de prendre des décisions en AG et de soumettre un vote à l’assemblée, en donnant des garanties que le résultat soit bien accepté
Réflexions : – le vote est un outil de décision collective mais beaucoup de questions n’ont pas besoin de passer par le vote, et simplement être soumises à un sondage pour se faire une idée de comment elles sont reçues
– un sujet doit être préalablement annoncé à l’ordre du jour pour pouvoir être voté
– le vote doit se dérouler que si l‘assemblée se sent prête à voter
– pour / contre / abstention / ajouter refus de vote

Débat : réunion tous les jeudis à 19h30 au local du CACS

Prise de parole 7 – Camille pour le collectif – extinction rébellion –
Contexte et propositions :
Mouvement qui coordonne la désobéissance civile non violente à l’internationale sur la catastrophe bioclimatique (70 000 personnes, 120 pays, des fiches techniques, stratégies globales, catalogue d’action ,,,, réflexion de 2 ans en amont)
Interdiction chauffage au fuel, interdiction de voiture thermique en ville, construction habitat collectif, généralisation télétravail, suppression vol intérieur, chaque parcelle de jardin doit devenir productive, réduction consommation viande, etc…
nous avons deux ans pour passer à une société paysanne : exploitation fermières humaines – aujourd’hui il n’y a pas d’avenir pour l’homme si on ne se met pas aujourd’hui à l’écoconstruction, aux médecines traditionnelles– se former et créer des zones d’autonomies alimentaires et énergétiques
Il faut déclarer un état d’urgence bioclimatique et interpeller les communes et intercommunalités : stratégie en locale : créer et roduire uniquement ce que nous avons besoin
Évènements : aller sur notre site – plein de rendez vous

Prise de parole 8 – collectif – groupe de travail Commerçants et gilets jaunes ( début)
Contexte et propositions : urgence de se rencontrer et se découvrir comme citoyens de la même cité avec le but sans doute utopique de réussir là où nos dirigeants ont échoués : celui de la cohésion sociale.
C’est en partant d’une première rencontre et échange que nous avons pu faire des constats : exemple la peur des jeunes ( 20 ans) qui s’occupent des franchises, un refus catégorique au départ de certains commerçants de parler aux gilets jaunes puis le dialogue s’est établi
On a aussi expliquer que nous ne représentions que nous-mêmes, de même la manif c’est une foule sans tête : si nous on arrête, il y aura toujours autant de monde le samedi
Nouveau réseau qui se créé et c’est un commerçant Umberto qui va tenter de fédérer d’autres commerçants autour de ce projet. Maintenant on peut se parler entre nous, entre personnes de la société civile tout simplement et on espère arriver à faire des choses positives ensemble : la dynamique est lancée
Débat : « les motards en colères » organisent un marché fermier – Sesquières –parking de l’Esmeralda, tous les dimanches de 9 à 13 heures – envisager de faire le lien avec cette initiative
Groupe de travail mis sur la page facebook GJToulouse : 120 like, partagée 80 fois, 110 commentaires, 12500 Vues donc ça intéresse : démarche unique en France
Question : avez-vous des propositions concrètes pour améliorer les relations avec les commerçants
Réponse : pour l’instant on fait le constat : il y a pleins d’idées, il faut que l’on pense à la cohésion sociale et être unis tous les citoyens pour réussir un projet
Autre réaction : au départ les commerçants demandaient à mettre un terme à la manif ou les mettre à la campagne, qu’en est-il aujourd’hui ?
Réponses : j’ai été tout à l’heure sur le rond point de Lauragais – le plus important est de prendre conscience que tout le monde doit pouvoir travailler – il faut réfléchir à d’autres pistes d’actions et penser aussi aux conséquences – il ne faut pas réduire l’expression du désaccord des gilets jaunes aux simples manifestations – j’ai jamais dit d’arrêter les manif, car c‘est impossible
Autre réaction : l’objet de notre combat est celui d’un changement de société – on fait des actions aussi en semaine– mais on ne peut pas faire avancer ce projet sans manifestation – l’intérêt est d’abord économique et politique pour tous. Si les citoyens ont plus d’argent, ils viendront le dépenser et ils vont consommer
Animateurs : poursuite ou non du débat ? l’assemblée décide de ne pas le poursuivre – il sera possible de débattre lors de la prochaine AG et dans un premier temps d’aller à la table de la commission pour poursuivre la discussion
Question : avez-vous des propositions concrètes pour améliorer les relations avec les commerçants
Réponse : pour l’instant on fait le constat : il y a pleins d’idées, il faut que l’on pense à la cohésion sociale et être unis tous les citoyens pour réussir un projet
Autre réaction : au départ les commerçants demandaient à mettre un terme à la manif ou les mettre à la campagne, qu’en est-il aujourd’hui ?
Réponses : j’ai été tout à l’heure sur le rond point de Lauragais – le plus important est de prendre conscience que tout le monde doit pouvoir travailler – il faut réfléchir à d’autres pistes d’actions et penser aussi aux conséquences – il ne faut pas réduire l’expression du désaccord des gilets jaunes aux simples manifestations – j’ai jamais dit d’arrêter les manif, car c‘est impossible
Autre réaction : l’objet de notre combat est celui d’un changement de société – on fait des actions aussi en semaine– mais on ne peut pas faire avancer ce projet sans manifestation – l’intérêt est d’abord économique et politique pour tous. Si les citoyens ont plus d’argent, ils viendront le dépenser et ils vont consommer
Animateurs : poursuite ou non du débat ? l’assemblée décide de ne pas le poursuivre – il sera possible de débattre lors de la prochaine AG et dans un premier temps d’aller à la table de la commission pour poursuivre la discussion

Prise de parole individuel 10 :Pascale
Contexte et propositions : Constat sur le traitement médiatique désastreux des gilets jaunes
comment convaincre nos proches, nos voisins qui ont peur, qui écoutent que les médias, convaincre d’autres citoyens ? D’autres médias ? Les syndicats ?
Idée de rappeler les mots d’ordre ? Les revendications ? Justice sociale? Justice Fiscale ? Dénonciation d’une fiscalité de classe, Service public ? Sécurité sociale ? Notre représentation ? Les mandats qui représentent la finance, La répression policière ?
Idée d’avoir des messages simples et unifiés pour une manif – qui fédérent les gens extérieurs. le même partout qui touche le plus et pourquoi pas une conférence à la suite de la manif.

Message Express :
Venir en tant que GJ pour discuter avec les lycéens/ les jeunes pour expliquer qu’on les soutient notamment avec le collectif ya pas d’arrangement (pacifiste).

Prise de parole 11 :
Contexte et propositions :
Envie de partager cette idée d’assemblée G qui est démocratique pour ce mouvement social.
Pour la commission action, idée de soutenir financièrement par des actions le mouvement notamment la création d’un lieu pour les Gjs.
Fréquentation de la manif. Combien de personnes ?
A saint nazaire, il faut de l’écriture inclusive
Il faudrait un porte parole des assemblées pour en parler en manif à 14h car des personnes n’ont pas accès à internet, ni les outils de com utilisés aujourd’hui.
Prise de parole 12 : Rémi – (rond point de Castres)
Contexte et propositions :
Problème du mouvement – probl de comm nationale – mais aucun moyen national
Les grands médias ne sont pas fait pour porter les idées des citoyens – je pense au ric mais cela ne peut pas suffire – il y a quelques médias _ comme France 4 qui va être redistribuer au bon vouloir au chaîne privé. Idée de la récupérer par les citoyens ?
Tour de parole : Edouard
Assez d’accord sur ce qui a été dit. Avis d’un ami m’a dit mais qu’elle est votre représentation 1 % et 2e chose, le ric est une idée du Front National donc mal perçu… Manque de com des gjs ? Manque d’information sur le ric ? Pour la population et qu’elle comprenne pour le RIC.
Tour de parole : Sylvie
Pas du tout d’accord. 10 ou 15% de la pop qui suivent pas les GJS mais il y a deux ans 60 % des gens ne suivaient pas la politique.
Les gilets jaunes ont réveillé la population. 30% de gens étaient politisés avant. Pourquoi autant de répression policières et de silence médiatique : le pouvoir a peur. Population dans l’expectative. Mais les gens le savent! Nous sommes médiatisés.
Tour de parole : Mathieu
On fait des actions, on a l’impression de pas assez communiquer et en face ils sont supers balaises. Il faut communiquer à fond et faire des actions. Quand on fait des actions, les médias ne viennent pas si il y a pas qqchose à grignoter genre violence. Les mecs (médias) se considèrent comme des dieux. Pas de réponse à ce constat médiatique
Tour de parole : ??
On a des médias contre nous et des gens qui regardent et son contre nous. Je ne pense pas qu’on aura une majorité avec nous. Mais ce qu’on fait la c’est genial et ils peuvent rester chez eux, j’ai pas envie de mettre d’énergie à aller chercher des gens qui ne souhaitent pas.
Tour de parole :
Je réagis à ce qui est dit. D’abord c’est pas 1% mais 1 pour 1000. On est entubé par les médias. Il faut faire du lien avec les citoyens. Bordeaux a montré l’exemple avec une manif dans le calme et un village jaune qui peut être une bonne proposition.
Prise de parole 13 : ??
Tout cela a été fait avec nuit debout. Aujourd’hui je revois le début de nuit debout. Pas de gens incompris.
Je vois que de nombreuses personnes dans des milieux très différents sont venus nous rejoindre puis des expériences comme radio debout
Ras le bol, les gens souffrent. Les gens se lèvent pour un salaire de merde… Et on manifeste mais quand va t-on réfléchir à comment foutre ce système de merde, oligarchique de merde en l’air ? Pour savoir quand nous allons vivre et respirer…
On ne pourra pas avancer sans violence.
Tour de parole :
Idée de faire sa radio, la radio à Toulouse J’aimerai qu’on mette en place la radio.
Prise de parole 14 : Christophe : ateliers manif mardi 20h salle Abbé Pierre, Saint cyprien. Travailler sur les slogans..
Aussi : se passer des photos, des vidéos autour des violences policières.
Défense collective : récolte de l’argent. En manif, entre 10 et 15000 personnes. Faire une quête en manif, pour pouvoir donner un coup de main. Idee de rembourser les amendes et soutenir les personnes parties en garde à vue.
Tous les samedi, 10h, Jean Jaurès, avec un questionnaire (9 questions) pour les gens et on ferait un CR en AG, à distribuer.
Filmer un max quand on manif et le mettre sur son site facebook.
Contexte et propositions :
Intervention tour de parole :
Idée de Centraliser les vidéos pour répression policières mais pas diffuser car la police peut les utiliser ou alors il faut floutter. Trouver un endroit où on peut écrire pour la signaler
L’amende de 135 euros n’est pas légale. Applicable que si manif a été déclarée puis interdite… Du coup, ne payez pas et faite un recours.
Prise de parole 15 :
Contexte et propositions : Important de parler du ric. Mais il faut réfléchir à ce que cela peut devenir. Si c’est des gens responsables comme nous cela peut être une bonne chose mais attention. Il peut être transformer. Mauvaise initiative. Comme inviter Étienne Chouard. On a pas besoin de cette image accrocher à nos basques.
Autres points que j’aimerai aborder : A t on le droit d’être violent ? Un jour je me dis que oui un jour non.
Réaction 1: Question. Est il évident que le fait qu’il y ait des violences dans la rue soit une cause du nombre de personne en diminution dans la rue.
Réaction 2 ; Par rapport à la violence, chacun en pense ce qu’il veut. Une personne, Antoine, a raccroché le gilet jaune en voyant les dégradations de Toulouse. Lui condamne la violance et les groupes facebook l’ont banni.
A france 2 il faut condamné la violence.
Ils nous ont viré des ronds points pour nous ramener en ville. Du coup en confrontation avec les commerçants, et la population. Du coup, on est partagé. France 2 0 sec consacré au GJ. Quand on est violent, il parle de nous.
Message, Les profs retournent au rectorat pour le bloquer.
Réaction 3 : Débat organisé à la librairie flouri . Chercheuse travaillant sur la violence : »La violence est policière. Les Gjs font des dégradations »
Prise de parole 16 :
Contexte et propositions :
Fait partie du groupe Auxartsetc.
Proposition d’action : Présentation de Chiro le chien, qui ne peut pas prendre les transports en commun car prend trop de place et ne serait pas hygiène et serait violente. Du coup, Des transports pas possibles pour moi. Du coup je prends mon camion 5 fois par jour.
Action : Chacun se ramène avec un animal improbable sous le bras (python, poney miniature etc.) et se filmer avec un binome et faire compil de toute ses vidéos et les montrer aux contrôleurs devant Chiro. A paris, c’est autorisé.
Référencement des contacts

Prise de parole 17 : Sandra
Contexte et propositions :
Ouverture de la maison des gilets jaunes à Toulouse. On a essayé par deux fois : (première fois, FdO et seconde fois : la sécurité). Donc les deux plans ont été un énorme échec.
Loi élan : plusieurs articles sur le squatt de bâtiments : squatter peut avoir un impact juridique important. Question importante. Ouvre-t-on une maison des gilets jaunes ? Problème de porter le sujet par uniquement par la com action à 5. Que la question soit soumise à l’ordre du jour et au vote de la prochaine AG.
Précision sur Loi Elan. La maison du peuble existe déjà. C’est la bourse du travail. Il y a peut être quelques choses à faire ?
Réaction 1 :
Comment a été organisée la préparation des occupations? J’ai eu zéro informations là-dessus. Je n’ai pas eu l’opportunité de m’associer.
Réaction 2 :
Je serais partant. Mais village aussi pas mal. Doit-on passer forcément par une occupation? Une demande de la mairie serait peut être pas mal ?
Réponses de Sandra : c’était sur la com action. Il y avait des ateliers
On s’est posé la question : est ce qu’on ne serait pas à terme récupéré si on nous « donne » une maison?
Vote :
Qui est pour l’ouverture de la maison des gilets jaunes à Toulouse?
Abstention : 7
Contre : 2
Refus de vote : 4
Pour : Majorité (image video -1h39min)
Réaction 3 : plutôt pour mais je ne sais pas pour quoi? Proposition : créer un groupe de travail ?
Réaction 4 : Je n’ai pas voté. Maison du peuple, CGT. Ne pas se mettre la CGT à dos.
Réaction 5 : Aller à la bourse du travail : beaucoup plus facile et clarifie les rapports avec les syndicats. Choix fondamental : elle se muscle avec les GJ et maison commune, soit elle se mêle pas.
Réaction 6 : Problème technique avec la com Action : nous sommes en pleine répression. Ouvrir un squatt avec les GJ : est ce qu’on envoie pas tout le monde au risque (faut occuper 24/24)
Prise de Parole 18
Mouvement gilets jaunes dans un moment vraiment sympa. On peut considérer qu’on voit moins de monde mais beaucoup de choses en souterrain. Le serum GJ est passé dans le corps de la France.
Réaction 1 : Je reprenais une phrase qui a été dite 3 fois.

Reprise parole : Beaucoup de gens sont avec nous.
Faut continuer! Il faut résister, il faut continuer. Répéter aux FO que dans très peu de temps, ils seront redevables. Les serviteurs se sont toujours fait allumés par les tyrans.
Prise de parole 19 : Marcel
On était minimum 6000 à la dernière manif.
Bataille de l’opinion : le mouvement est parti sur « comment vivre dignement? » : un argument : rétablissement de la progressivité de l’imposition
ATTAC : 15 milliards de cadeaux fiscaux+ 75 milliards = 30% qui manque!
Le fric, il existe!!! Les caisses ne sont pas vides, les poches sont pleines pour les ultra riches!

Prise de parole 20 : Serge
Notre visibilité en manif. L’objectif qu’on s’est donné c’est de changer les choses. On a le succès aujourd’hui parce qu’on a bien dit ce que nous voulons. Changer revendications par EXIGENCES. On va le prendre. Il faut le soutien des gens. Il faut des revendications à montrer à la presse. Et puis, sur des cartons, ça protège un peu contre les FO.
Une manif d’exigences, des trucs concrets. Si on peut foutre la raclée à Macron, il faut le faire.
Odile : J’ai été violente hier par la police à Arnaud Bernard. On a essayé de passer le barrage policier de manière pacifique. La commissaire a voulu finir en force. Ils ont gazé, canon à eau. Arrosée et gazée, je me suis mise devant le camion à eau pour l’empêcher de circuler. Ils ont essayé de me dégager en force.
Un FO a essayé de me dégager et je suis tombée, blessée à la cheville + voulait une GAV.
Mais j’ai une entorse et je ne peux plus poser le pied à terre. Est-ce que quelqu’un a un logement complètement accessible ou venir passer quelques jours avec moi?
Appel à témoignage. La Dépêche désinforme.

Prise de parole 21 Sit in samedi : première fois. FO désemparés. A refaire. Occasion de leur parler. On sentait les tempêtes dans les cranes.
Faut vraiment gagner la guerre médiatique.
Appel : site de David Dufresne, allo Place Beauvaux, qui recense tous les cas.
Prise de parole 22 Odile : J’ai été violente hier par la police à Arnaud Bernard. On a essayé de passer le barrage policier de manière pacifique. La commissaire a voulu finir en force. Ils ont gazé, canon à eau. Arrosée et gazée, je me suis mise devant le camion à eau pour l’empêcher de circuler. Ils ont essayé de me dégager en force.
Un FO a essayé de me dégager et je suis tombée, blessée à la cheville + voulait une GAV.
Mais j’ai une entorse et je ne peux plus poser le pied à terre. Est-ce que quelqu’un a un logement complètement accessible ou venir passer quelques jours avec moi?
Appel à témoignage. La Dépêche désinforme.
Réaction 1 : Sit in le samedi : première fois. FO désemparés. A refaire. Occasion de leur parler. On sentait les tempêtes dans les cranes.
Faut vraiment gagner la guerre médiatique.
Appel : site de David Dufresne, allo Place Beauvaux, qui recense tous les cas.
-1h17min et 15 sec….
Travaux dits « de Saint Nazaire »Échanges, débats et décisions

Voir Live Gilets Jaunes Toulouse
1h 17 et 16 sec…

Assemblée Générale 9 Gilets Jaunes à La Chapelle le 28 avril 2019 Toulouse et alentours

Les rôles des volontaires
Animateur : Animer, Accompagner, fluidifier les prises de paroles,

Facilitateur : Inscrire les groupes de travail, Prendre les noms et
contacts des référents, aider à la reformulation des questions
Maître du temps : Chronomètre les temps de paroles de chacun

Secrétaire : transcrire, reformuler, rappeler les propos
Distributeur de parole : Prendre en compte les demandes de prise de parole

Porte paroles : Prendre le micro pour porter la parole des
personnes ne voulant/pouvant pas prendre la parole en public.

Liveur de la page GJ : tenir le live de l’Assemblée

Accueillant : Accueillir et orienter les arrivants et participants

Logisticien : Aider à l’organisation

Principes et règles de

fonctionnement

La parole est libre. Il s’agit de respecter les avis différents des siens. Les positions minoritaires
doivent pouvoir s’exprimer au delà de la majorité.
Tout avis peut être exprimé à partir du moment où l’on se respecte, où l’on ne se porte pas de jugement, évidemment on ne s’insulte pas, et ne porte pas de propos discriminatoires et répréhensibles par la loi.

Les règles de prise de parole :
– On lève la main si on souhaite intervenir
– On ne coupe pas la parole.
– On respecte le chronomètre ou le temps de parole
définit pour chaque participant au sein du groupe.

Fonctionnement de l’Assemblée

Amendements, modifications, reconduction éventuelle pour AG 10

Le déroulé :
13 h30 Ouverture : Présentation et règles de fonctionnement
13 h 40 Expression Citoyenne
16 h 00 Entracte
17h Suite des travaux
(Commissions Démocratie Interne,
modalités de vote)
(Discussion sur le fonctionnement de l’AG)
19h Fin des débats

– Expression Citoyenne

Commission Démocratie Interne

Discussion sur les modalités de vote dans l’Assemblée :

Laurent texte proposé à AG8 et distribué en début d’AG, peut-on le voter aujourd’hui après la pause ; on vote en bloc sur ce qui va ; ce qui est enlevé sera rediscuté en commission

Retour Saint Nazaire

Vote sur le choix de filmer par France3 :
27 contre
31 pour
17 abstentions
3 ne prennent pas part au vote
Nouveau vote
24 pour et 44 contre,
13 abstentions,
3 ne prennent pas part au vote
l’assemblée n’est pas filmée par France 3

– Expression Citoyenne
Prise de parole :peut on faire filmer pas France3
Manuel est pour, les gens peuvent ne pas être filmé,
le vote doit être pris en compte
Gisèle est pour si les média ne sont pas représentatif
sur le terrain, laissons les donner une juste
information
Une GJ est contre car le traitement médiatique est
faussé, ne veut pas être filmé, l’AG est peu
nombreuse et donne une mauvaise image si elle est
filmée
Willfrid est contre, plus de gens pour mais n’ont pas la
majorité des votants

– Expression Citoyenne :

Prise de parole :Marion retour St Nazaire du 5 au 7 avril
CR écrit
10min votée en assemblée

Déléguée, voté en AG par 39 pers, pas à l’aise , l’avis pas bien déterminé donc a travaillé sur la stratégie à court terme, sur un mois : remobiliser les GJ pendant 3 semaines, puis une semaine jaune , voté 3 fois en AG à St Nazaire ; point négatif ce point n’a pas été repris en CR par lesorganisateurs ; mais les gens en tiendront compte

Questions : françois ne comprend pas la décision de l’AG réponse : idem

Laurent : pas tré satisfait des procédures démocratiques ; groupe régionaux très riches, la
commission coordination nationale travaille sur la structuration régionale

Q Garbi : l’organisation de st nazaire est directive ?

Marion : l’AG doit acter les décisions de St Nazaire

Annick : formidable espoir parlons du fond

Vote pour continuer : 64 pour 1 contre
12 s’abstiennent, 1 ne prend pas part au vote

Aurélien : collecte les contacts pour mener des actions coordonnées France entière ; maison du
peuple saturée donc manque de concertation, difficile entre les plénières ; vote en dehors du mandat
abstention ou contre ; sortie du capitalisme abstention GJ : quel pouvoir de la presse pour savoir ce qui sera diffusé quel est notre contrôle ; Risque de désigner les représentants ; quel position par rapport au débat
Isabelle:porte paroles tournant
Christian : réaction fond et espoir au lieu des polémiques
Annick : confiance sous contrôle de l’Assemblée ;suivi des AG en live ; le vote ne l’intéresse pas ;
urgence à prendre des décisions
Marion : semaine gens chacun fait l’action qu’il veut au même moment que les autres ; on n’a pas pu faire : voter les appels avant le 17 avril ; on peut toujours les discuter et les amender
Laurent : les textes sont disponibles ; 230 délégation à St Naz ; importance des procédure

18 contre continuer
31 s’abstiennent
4 pour
15 ne participent pas
Marion : disponible pour continuer le débat ou groupe de travail

– Expression Citoyenne

Prise de parole :wilfried com com diffuse toute info qui lui sont transmises, telegram, FB mel, prospectus sur Rond Point pour avoir des rapports avant AG et de prendre des décisions ; faire de la publicité pour avoir un maximum d’actions ; chaque GJ peut alors s’investir

– Expression Citoyenne

Prise de parole : jean françois

Contexte et propositions : image dégradée par les medias ; 1action sourire devant les écoles, bouquet de fleur,2 s’adresser aux flics ; 3 chaussée dégradée à filmer avant de goudronner ; 4 vote pondéré 10 points à répartir sur plusieurs choix conduit à moins de clivage

– Expression Citoyenne

Prise de parole ::gilbert st naz vote point par point non fait

Marcel : les sujets à st nazaire ne sont pas discutés

Gisèle : seul les commissions ont les informations ; comment transmettre à la com com ; le 25 pour
l’europe une action est appelé par st naz

Marisol : la com action doit organiser les propositions venant de l’ag si les personnes veulent bien se rendre

Izy : aller à la commission coordination nationale pour avoir de l’information ; car ça n’intéresse pas suffisamment de monde

Aurélien : délégué de st nazaire mea culpa appels votés à st naz manque de retour et de vote

Le débat continue
34 pour,
9 contre,
20 abstention,
4 ne prennent pas part au vote
GJ pour voter sur les appels de st naz ; lire et voter
Christine : on a pas les textes et on ne les vote pas
GJ en AG8 on devait voter les appels
Umberto : sur le fond on découvre ; se donner rdv à un autre moment pour débattre de st naz

Vote pour continuer
31 pour
4 contre
13 abstention
7 ne prend part au vote :
Gharbi : il faut marcher sur deux jambes : mener des actions et laisser grandir st nazaire pour se
structurer ; grosse pression on a pas le temps de filtrer ; on tourne en rond : opposition entre la forme et le fond
Marion : le système de relancer est bien mais il faut ouvrir les temps de parole ; ne pas voter tous les appels ; lire l’appel général ; vote majoritaire pour le lire ;
Olivier :proposition d’organiser AG sur le sujet de st nazaire GJ on a envoyé des gens à st nazaire ; cantine st nazaire par les migrants ; le sujet des migrants n’a pas été mis à l’ordre du jour pour éviter la conflictualité du sujet ; il faut penser aux blessés, aux cabanes détruites ; ça demande de l’organisation
Louis : combien de tour de paroles pour st nazaire ?
Laurent : lit l’appel et présente les autres appels
« assemblée », « actions européennes », annulation des peines acte 27 du 18 mai et convergence écologie

GJ : oui sauf sortir du capitalisme
GJ difficile d’aller aux AG et d’avoir l’info ; utilisons telegram & réseau
Jacques : démocratie mise à mal par Macron
Umberto : discutons d’autres sujets et les soumettre aux organisateurs d’AG ;
Louis : le débat continue-t-il ?
Olivier propose un vote pour une assemblée spécifique St Naz

Pour 49 ; contre 2 ; s’abstiennent 5 ; 1 ne prend pas
part au vote

– Expression Citoyenne

Prise de parole :manuel il faut se respecter : menace physique ou verbale

– Expression Citoyenne

Prise de parole : Commerçants

Contexte et propositions : Rencontre entre commerçants et GJ-Groupe de travail constitué. Base
solide côté GJ , plus fluctuante côté commerçants.
Dernière réu, 6 GJ et 12 commerçants, avec certains contre les GJ, ont été rassuré de pouvoir avoir des interlocuteurs GJ et dépasser les stéréotypes.
Ecriture communiqué commun au préfet, dans le but de dénoncer les violences policières et la mise en danger des touristes, commerçants etc
Groupe Fb des commerçants en colère pour pouvoir les joindre + Umberto + François dans le but d’élargir ce groupe de travail.

Réponse du préfet claire, la répression a été toujours aussi sévère. Penser qu’on est toutes et tous dans la même galère…Revendications partagées. Intérêt de ce courrier est de démontrer l’existence d’un dialogue entre les citoyens Toulousains ( GJ et Commerçants).

Débats : Vote pour continuer le débat au delà des 5 mn de l’AG

Suites : Constat d’échec, le président actuel et l’ancien de la fédération des commerces ont été
présents mais problème de transmission des infos entre la base et les dirigeants de la fédé. Choix du
grpe de travail d’aller rencontrer les commerçants directement.

Travail à faire sur les revendications des GJ concernant les commerçants seulement.
Appel aux commerçants GJ à prendre contact. Avec pour objectif de faire une réunion plus large.
Proposition des commerçants de mettre en lien les revendications des vrais débats organisés par
chacun.

Réactions :
– Ne pas s’opposer aux commerçants, les pertes financières sont une conséquence non souhaitées du
mouvement. Proposition de promouvoir le commerce local et dénoncer l’exploitation salariale de certai,nes entreprises ou commerces.

Commerçants suite
Interventions (1er round)
2- Lettre commune à écrire
3- Les GJ feraient peur aux commerçants quand on passe ferment leur grille, comment faire pour
déconstruire ces représentations.
4- Convergence d’intérêt mais certains commerçants ouvrent leurs portes quand on est gazé. Développé
les commerce de proximité pour trouver des points de convergence. Une partie de la rue de Lyon va être
rasée, apporter notre soutien aux petits commerçants ?
Réponses
1- qui exploitent ? 2- lettre déjà écrite concerne tous les citoyens + difficulté à écrire ce type de courrier 3-
oui peur des commerçants agressés par certains GJ + peur des BB, seuls dans leurs commerces
Vote pour continuer le débat à un atelier à l’extérieur
Pour : 40
Contre : 1
Abs:3
PPAV : 3

– Expression Citoyenne

Prise de parole : Sur orga de l’AG, AC imposée

– Expression Citoyenne

Prise de parole : Plus de temps d’expression en AG

Contexte et propositions : possible dans le fonctionnement

– Expression Citoyenne

Prise de parole : vote par outils informatiques, pb de savoir qui vote et pas GJ, la présence physique
permet de savoir qui vote

Contexte et propositions : comment arriver à favoriser le vote

– Expression Citoyenne

Prise de parole : travail sur la stratégie que veut-on ?

Suites : commission politique et revendication, travail à poursuivre

– Expression Citoyenne

Prise de parole : conclusions du vrai débat, pk ne débat on pas sur ces résultats pour avancer

Débats : conclusions du vrai débat, pas de suite, pas de groupe de travail dessus

rép : Ont été inclus dans la charte écrite pour Saint-Nazaire, du moins les principales pour faire
consensus
Combien de revendications qui ont fait consensus pour St Nazaire ?

Rép : les principales + celles qui avaient été aussi évoquées en com revendication (15 ou 20)

Suites : en AG ? En commission ?

– Expression Citoyenne

Prise de parole : appel à des véhicules pour amener du matos sur les ronds points

Merci !
Proposition de document sur le vote par la Commission Démocratie Interne
Textes + amendements proposés +votes
Nous voulons proposer des modalités qui assurent que l’on vote des propositions dont tout le
monde a été suffisamment informé, et aussi, à l’image de la reconnaissance du vote blanc :
– la garantie que si une majorité ne le veut pas, le vote n’aura pas lieu
– que soient visibles celles et ceux qui refusent de voter sur des options qui ne leur
conviennent pas.

PROPOSITIONS POUR L’ORGANISATION DES VOTES EN ASSEMBLÉE

GÉNÉRALE

SUJETS DE VOTE
Le vote est un outil de décision collective de l’Assemblée Générale.
Les décisions individuelles, comme des actions, n’ont pas besoin d’être votées. ?? tout n’aurait pas à être voté en AG, une action individuelle peut être proposée et être mise en œuvre par un groupe de
manière autonome
Il faut limiter le nombre de votes pour éviter que cela ne pollue les temps de réunions. Il y a d’ailleurs l’outil du sondage qui permet d’évaluer les positions. S’il n’y a pas d’objection à une proposition, elle est actée et passe directement à l’étape de la mise en œuvre.

ÉTAPE 1 : ANNONCE DU SUJET DE VOTE AVANT l’ASSEMBLÉE

Afin que la décision issue du vote soit acceptée par la totalité des participants, il est important de garantir l’expression de tous les points de vue sur une question. Pour cela, en règle générale, un projet de vote doit être annoncé dans la proposition d’ordre du jour de l’AG.
Les sujets de vote sont transmis à l’équipe organisatrice (risque de censure ? De l’équipe d’orga?) rép : donner le sujet du vote à débattre à l’AG de l’AG par les commissions, les ronds-points ou par toute personne souhaitant faire une proposition afin qu’elle soit inscrite à l’ordre du jour. Les questions ajoutées à l’ordre du jour en début de réunion peuvent être débattues mais ne sont soumises au vote qu’à l’AG suivante sauf si la question a été reconnue urgente par l’assemblée.
Pour favoriser la réflexion en amont sur une question à voter, elle est présentée sur Internet et à
l’occasion des réunions (intercom, ronds-points, etc.) avant l’AG.

ÉTAPE 2 : PRÉSENTATION DE LA PROPOSITION À L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

L’assemblée est-elle prête à voter ? Est ce qu’elle a tous les éléments ?

Suite à la présentation de la proposition, l’assemblée décide si elle est prête à voter. S’il n’y a pas
d’objection, le vote a lieu directement.
Dans le cas contraire, il y a débat contradictoire sur la proposition :
– on donne le temps aux « pour » et aux « contre » d’exprimer leurs arguments et/ou leurs
propositions alternatives.
– on demande aux personnes opposées à une proposition si elles veulent apporter une
amélioration, ce qu’il faudrait ajouter ou retrancher pour qu’elles l’acceptent.

Si possible, le vote est reporté à après une pause pour que les indécis puissent poser des questions,
discuter avant de voter.
Si après ce temps la majorité n’est toujours pas prête à voter, le vote est reporté à une prochaine
assemblée et la proposition est retravaillée.

ÉTAPE 3 : DÉROULEMENT DU VOTE

Si l’Assemblée est majoritairement prête à voter, on demande dans l’ordre: qui refuse que l’assemblée vote sur cette proposition, qui est contre, qui est pour, qui s’abstient.
Le refus de vote signifie : je ne veux pas qu’une décision soit prise par l’AG sur cette proposition.
L’abstention signifie : je ne souhaite pas prendre position et j’accepterai la décision prise par
l’Assemblée.
Si la majorité refuse de prendre part au vote, le vote est annulé.
Si le vote a lieu, les personnes qui ont refusé le principe du vote peuvent prendre part au vote.
Dans la pratique, les 4 questions peuvent être posées directement :
– qui refuse le vote ?
– qui est contre ?
– qui est pour ?
– qui s’abstient ?
Si plusieurs propositions s’opposent à l’issue du débat, c’est un vote contradictoire : on demande d’abord
qui refuse le vote, qui s’abstient, puis on demande qui est pour l’option A, qui est pour l’option B etc.
Dans les cas d’un ensemble de propositions, si un point précis fait débat et ne trouve pas de solution, on peut voter le reste en retirant le point qui pose problème.

ÉTAPE 4: RÉSULTATS

La proposition est adoptée si elle a une majorité de pour, étant entendu que dans ce système le vote
blanc s’exprime par le refus de vote. Les refus de vote sont pris en compte par contre l’abstention n’est pas prise en compte même si elle a une majorité de voix. Rép : abstention, pas d’avis sans bloquer la décision collective majoritaire sinon on ne prend pas part au vote proposition de débattre selon le taux d ‘abstention
Les résultats du vote engagent uniquement les participants de l’Assemblée Générale mais s’appliquent aux Assemblées Générales suivantes tant qu’il n’y a pas eu un nouveau vote qui annule la décision.
La mise en place de la décision est clairement déléguée aux commissions compétentes et/ou à un
groupe formé exprès et consignée dans le Compte Rendu de l’AG avec les comptages des voix s’il y a lieu.

Proposition : la commission peut retravailler sur les points soulevés par l’assemblée et voter les autres
points
Intervention : 1-Remise en question d’un texte à peu nombreux, alors qu’on a des moyens techniques pour faire des sondages et toucher plus de monde
Moyens techniques permettent d’avoir un avis plus large sur des sujets hors AG ?
Sommes tous GJ dans cette assemblée ? On a les moyens de faire venir des non GJ ?
Sondages mis en ligne, ou texte à faire voter via les outils numériques ?

2- Par rapport à l’ODJ, qui le propose qui le sélectionne ? Si trop d’abstention, pk pas retravailler le texte
et apporter des réponses nécessaires.
3- Si trop d’abstention ou majorité serrée, ça peut poser questions
4- Voter maintenant est-ce judicieux car peu nombreux à cette heure ?
5-
Rép : pas de directive sur le vote ou sur l’ODJ, choix conscient
Quand majorité serrée, on peut considérer que les abstentions suivent la majorité
VOTE : Assez d’éléments pour voter ce texte
Pour 11
Contre 17
Abs 4
PPAV : 2
Report du doc avec modifs à la prochaine AG- Pour y participer contact démocratie interne

Pin It on Pinterest